LREM et LR unis contre le RSA jeune : sanctionnons-les dans l’Indre

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés insoumis déposaient aujourd’hui à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à élargir le droit au Revenu de solidarité active (RSA) aux jeunes de 18 à 25 ans. Les députés de la majorité LREM, mais aussi les élus LR, ont voté contre cette proposition de loi. 

Avec ce vote contre, les élus LR et LREM montrent qu’ils ne prennent pas en compte le fait que le taux de pauvreté est, chez les jeunes, trois fois supérieur à ce qu’il est chez les plus de 65 ans. Ils sont indifférents au fait que la moitié des bénéficiaires des Restos du coeur a moins de 25 ans. La pauvreté frappe nos jeunes et LR et LREM n’en ont cure. 

Le 20 juin, sanctionnez LR et soutenez les insoumis

Dans l’Indre, les candidats insoumis aux élections départementales dans les cantons de Châteauroux-Déols et de Buzançais, proposeront pour leur part de mettre en place un RSA jeune pour tous les jeunes du département de 18 à 25 ans qui sont sans emploi et sans ressources. C’est un devoir de solidarité pour permettre à la jeune génération de commencer l’âge adulte sans se noyer dans les affres douloureux de la pauvreté. 

Les insoumis appellent donc les électrices et les électeurs à sanctionner la majorité départementale LR sortante dont les élus nationaux refusent le devoir de solidarité nationale. Ils appellent également à voter pour les listes insoumises afin de mettre en place, dans notre département, le RSA jeune dont les 18-25 ans ont un besoin urgent pour faire face à la pauvreté.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire