Crise sociale – Indraéro annonce des licenciements et touche des aides publiques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle entreprise est touchée par les vagues successives de licenciements dans le département. Indraéro-Siren, qui a bénéficié d’aides de l’Etat pour des projets de rénovation, a annoncé le licenciement de 53 salariés. Cela fait plusieurs années que le département voit ses bassins d’emplois diminuer, mais depuis le printemps dernier, les licenciements se multiplient, les usines ferment les unes après les autres, les emplois intérimaires ne sont plus renouvelés.

Aucun territoire indrien n’est épargné, et ce sont plusieurs dizaines de familles qui se retrouvent privées d’emploi dans le département alors que la situation sociale, sanitaire, médicale ne fait que se détériorer et notamment dans les zones françaises les plus rurales.

Plan de relance sans contreparties

Le plan de relance européen et gouvernemental a pourtant distribué des milliards d’aides aux entreprises mais cet argent n’est pas conditionné au maintien de l’emploi et de l’activité locale. L’Etat aurait dû, au lieu de d’organiser un saupoudrage d’argent public sans plan, exiger des garanties de la part des entreprises qui en bénéficient. Cela a été refusé systématiquement par le gouvernement à l’Assemblée nationale. Un constat amer s’impose : plus les aides versées sont importantes, plus les délocalisations et les plans de licenciements sont courants.

Pire, le budget pour l’année prochaine renoue avec une logique d’austérité qui va empirer la spirale de récession, comme l’a fait Gil Avérous au niveau castelroussin. En temps de crise, les services publics devraient garantir l’aide aux personnes et l’embauche de nouveaux personnels. Cependant, la loi de finance 2021 voté par 124 députés seulement la semaine dernière prévoit de réduire davantage le nombre de fonctionnaires et tous les services sont touchés.

Une autre voie est possible

Une autre voie est possible. Syndicats, associations et des groupes d’opposition comme La France Insoumise convergent pour la proposer : poser des conditions claires aux aides publiques aux entreprises, mise en place d’un bouclier social, reconversion des industries et des travailleurs dans la bifurcation écologique, etc. En attendant un tel programme, les salariés d’Indraéro-Siren finissent l’année 2020 dans l’angoisse du lendemain.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire