Châteauroux – Gil Avérous saigne les associations et le monde de la culture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le monde associatif et culturel castelroussin est plongé dans un cauchemar. Comme dans toute la France, il vit depuis mars dernier au rythme des décisions sanitaires. Salles de spectacles et salles de sport fermées, grandes difficultés pour les adhérents de se retrouver, activité à l’arrêt pendant de longs mois : 2020 est bien une annus horibilis. Lundi 14 décembre, les professionnels de la culture ont manifesté à Paris contre la décision d’Emmanuel Macron de maintenir fermés leurs lieux. Jeudi 17, leurs collègues castelroussins se sont rassemblés aussi devant la salle Equinoxe.

Le coronavirus… et Gil Avérous

Mais ils avaient un motif de colère supplémentaire. Car à Châteauroux, en plus du coronavirus, il y a Gil Avérous. Le maire a en effet décidé de baisser de 5% les subventions des associations castelroussines en 2021. La décision est passée lors du conseil municipal du 16 décembre. Un cadeau de noël bien particulier pour les responsables du tissu associatif de notre ville, et qui risque bien de mettre le dernier coup au monde de la culture local.

Aymeric Compain apporte son soutien

Cette baisse de subventions fait réagir. Elle était présente dans les conversations du rassemblement du 17. Aymeric Compain, chef de file de la France insoumise pour les prochaines élections régionales et castelroussin était présent. Sur Facebook, il a apporté son soutien au milieu culturel. Selon lui, le mépris de Macron et Avérous pour la culture « symbolise la primauté que la consommation marchande a pris dans nos rapports sociaux ». Il rappelle : « la culture, contrairement à la marchandise, croit quand on la partage ». Des mots que devrait assurément lire Gil Avérous.

Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire