Contre l’expulsion abusive d’une famille de gens du voyages à Douadic

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Communiqué de presse des groupes d’action insoumis de l’Indre

La préfecture de l’Indre fait peser une menace d’expulsion contre une famille de gens du voyage installée depuis le mardi 7 juillet sur un terrain dans la commune de Douadic. Or, la loi française dispose que les gens du voyage bénéficient, dans les communes de moins de 5000 habitants, d’un droit de passage de 8 jours. Par ailleurs, aucune nuisance n’a été constatée à Douadic depuis l’arrivée de cette famille. Au contraire : la maire et la population n’y voient pas d’inconvénient. 

Dès lors, cette expulsion n’a aucune raison valable et constitue donc un abus de pouvoir manifeste. La France insoumise de l’Indre s’oppose à cette expulsion inutile qui crée du désordre et une souffrance inutile pour cette famille. Nous demandons donc à la préfecture de l’Indre de ne pas procéder par la force à une expulsion contre cette installation temporaire et tout à fait paisible. Au contraire, la préfecture de l’Indre doit se mettre en mouvement, en lien avec les communes du département, pour trouver les meilleures conditions d’accueil dans le département avec accès au gaz, à l’électricité et à l’eau. 

Les insoumis de l’Indre rappellent que les personnes concernées sont des citoyens français et qu’il n’y a pas, en République, de citoyens de seconde zone. Ils apportent leur soutien à cette famille et à tous les Indriens mobilisés en solidarité avec elle.

La France ne trie pas et ne doit pas trier entre ses enfants !

Vous trouverez ci-dessous la copie de la lettre adressée au préfet de l’Indre.

lettre au prefet

Vous avez lu cet article jusqu’ici. Il vous a intéressé ?
Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter ci-dessous :

Pour s’engager à la France insoumise dans l’Indre :

Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire