M. Avérous est indécent ! – Notre réponse à sa candidature aux départementales.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

antoine léaument
Antoine Léaument, candidat tête de liste de Châteauroux Citoyen aux municipales 2020.
aymeric compain
Aymeric Compain, conseiller municipal insoumis 2014-2020 et candidat de Châteauroux Citoyen aux municipales 2020.

La Nouvelle République annonce aujourd’hui la candidature de M. Avérous aux élections départementales. Trois mois jour pour jour après le premier tour des élections municipales du 15 mars 2020 où il a été réélu maire de Châteauroux avec 70% des voix, celui qui proclamait « Châteauroux toujours » est déjà passé à autre chose.

Cette nouvelle candidature est indécente pour quatre raisons.

M. Avérous est indécent compte tenu du contexte économique et social de notre département. Le sujet des gens aujourd’hui, ce ne sont pas les élections départementales. C’est de savoir si demain on aura encore un emploi et si notre conjointe, notre conjoint, nos parents ou nos enfants, nos amis ou nos proches ne se retrouveront pas sur le carreau à cause de la fermeture d’une boîte. La Halle, Safran, Liberty Wheel, Makeen Energy, MK Air… voilà les noms qui occupent aujourd’hui les esprits et qui animent les discussion. Parler de candidature à une élection maintenant alors qu’on parle de la condamnation à la mort sociale de tout un département, c’est insupportable.

M. Avérous est indécent compte tenu du contexte sanitaire exceptionnel que nous venons de traverser avec la crise du coronavirus. L’urgence, à l’heure actuelle, c’est de panser les plaies qui ont pu être laissées par la maladie et d’éviter que de nouvelles s’ouvrent sur les anciennes cicatrices. La mort et le deuil ont durement frappé notre département. Et en tant que président du conseil de surveillance de l’hôpital de Châteauroux, M. Avérous devrait mettre toute son énergie dans un travail d’enquête sur les causes de la très forte mortalité constatée dans notre département. Non seulement pour savoir qui est responsable de cette situation dramatique, mais aussi et surtout pour éviter qu’elle se reproduise à l’avenir.

M. Avérous est indécent parce que cette nouvelle candidature représente une trahison de ses électeurs du 15 mars 2020. Nous l’avons dit : trois mois après avoir proclamé « Châteauroux toujours », ne pas être capable de dire si on sera encore maire de cette ville dans un an, c’est une trahison de ceux qui ont lui ont donné leur confiance par leur bulletin de vote. Toutes les promesses faites ne valaient donc rien ? Les gens qui ont voté (ils sont à peine 39%) ont voté pour élire un maire, pas pour propulser un opportuniste.

M. Avérous. est indécent parce qu’il louvoie et dans tous les cas prépare un cumul des mandats. On ne comprend pas s’il veut être maire, président de « Châteauroux Métropole » et conseiller départemental ou bien s’il veut devenir président du conseil départemental et abandonner la mairie mais tout en conservant potentiellement la présidence de « Châteauroux métropole ». Il semble vouloir faire de « Châteauroux Métropole » et du Conseil départemental un outil personnel de contrôle du département qui enjambe et écrase les élus des communes rurales. La seule chose qu’on comprend à coup sûr c’est que son parti, « Les Républicains », est déjà en train de discuter places et postes. Le président du conseil départemental Serge Descout, lui, se verrait bien sénateur. Notre département est frappé par la mort sanitaire et potentiellement par une mise à mort sociale et tout ce qui intéresse ces messieurs, c’est de jouer à la chaise musicale politique.

Insoumis, nous ne supportons pas que la politique se résume à ce spectacle indécent des places et des postes. C’est ce genre de comportement qui est la cause de la désaffection des citoyens pour la politique. « Quand les dégoûtés sont partis, il ne reste que les dégoûtants », dit Jean-Luc Mélenchon. Il a raison ! Mais il ne faut pas se résigner. La politique est ce qu’on en fait. Elle est aussi ce qu’on n’en fait pas en ne s’investissant pas. Nous appelons donc, par cette réponse ouverte, toutes celles et ceux qui ne supportent plus ce genre de comportement indécent, toutes celles et ceux qui veulent s’associer aux luttes des salariés menacés de perdre leur emploi dans notre département et toutes celles et ceux qui veulent faire primer l’action et la solidarité plutôt que le chacun pour soi à rejoindre nos combats pour dégager ces responsables politiques qui se moquent de nous. Il est temps de dégager les « dégoûtants » et que s’investissent ceux qui étaient « dégoûtés ». C’est le seul moyen de ne plus avoir à subir ce genre d’indécence. Et de faire entendre la voix du peuple.

Vous souhaitez nous rejoindre ? Remplissez le formulaire ci-dessous :


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 réflexion au sujet de « M. Avérous est indécent ! – Notre réponse à sa candidature aux départementales. »

  1. Pour trouver les sentiers de la gloire qui mènent d’ISSOUDUN à PARIS il faut savoir se ressourcer en allant à la pêche aux écrevisses du côté de Fraspesles et se rappeler qu’a PARIS, RASTIGNAC reste sous la dépendance de VAUTRIN…

    Répondre

Laisser un commentaire