Châteauroux – le rassemblement contre le racisme rend le RN fou de rage

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans la suite du mouvement « Icantbreathe » démarré aux Etats-Unis suite à la mort de George Floyd et aux manifestations qui ont eu lieu un peu partout en France cette semaine, plusieurs organisations de l’Indre ont proposé un rassemblement contre les violences policières et le racisme. Il doit se tenir samedi 6 juin, à 18h, place de la République. Parmi les signataires de l’appel, on retrouve des associations comme le RESF ou le DAL, des syndicats dont la CGT et la FSU, des partis politiques à l’instar du NPA et du PCF et des mouvements comme la France insoumise et Châteauroux citoyen.

Mylène Wunsch déjà accusée de racisme dans le passé

Dans le texte commun qu’ils ont signé, il est question de dignité, d’égalité et de justice. C’est ce que réclament les dizaines de milliers de jeunes et moins jeunes descendus en masse dans les rues de France. Il ne s’agit ni plus ni moins que l’application de la devise républicaine « Liberté, Egalité, Fraternité ». Un mot d’ordre auquel, apparement, l’extrême-droite n’adhère pas. En effet, Mylène Wunsch, élue au conseil municipal de Châteauroux pour le Rassemblement national a fait savoir vendredi soir qu’elle demandait l’interdiction de la manifestation.

Le droit de manifester est pourtant garantie par la Constitution, et, depuis 1789, par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Mais apparement, le RN l’ignore. Ou bien il considère peut être que ce droit ne s’applique qu’aux personnes blanches, chrétiennes et hétérosexuelles. Cette prise de position contre l’antiracisme n’est pas nouvelle pour Mylène Wunsch. Pendant la campagne municipale, elle avait déjà été accusée de racisme contre une affiche de la liste Châteauroux Citoyen – qui figurait un homme noir.

Dans les pas de Marine Le Pen

Plus encore, Marine Le Pen a, ces derniers jours pris fait et cause pour le droit de la police, en France et aux Etats-Unis, à maltraiter et tuer les personnes de couleur. Pas un tweet, pas une intervention publique ne passe sans qu’elle ou ses porte-paroles ne reprennent la rhétorique trumpiste : tous les policiers sont des héros, même quand ils tuent, tous les manifestants sont des « terroristes antifa », surtout quand ils sont noirs ou arabes. Ainsi, elle s’en est prise avec outrance à Jean-Luc Mélenchon. Celui-ci avait salué la mobilisation progressiste aux Etats-Unis. Le voilà accusé de complicité de « lynchages et pillages ». Rien que ça.

Un effet mobilisateur ?

Un style outrancier repris par Mylène Wunsch dans son communiqué puisqu’elle parle de « délinquants notoires » pour évoquer les victimes de violences policières. Une insulte qui a de quoi choquer puisqu’elle s’adresse à des personnes décédées : Adama Traoré, Cédric Chouviat, Ibrahim Bah, Zineb Redouane, Steve Maïa Caniço, pour ne citer qu’eux. Pas sûr en tous cas, que cette sortie de l’élue d’extrême-droite suffise à décourager le rassemblement qui se veut pacifique et respectueux des gestes barrières. À la lecture des premiers commentaires sur les réseaux sociaux, il semblerait que cela fonctionne plutôt comme un encouragement. Dans la chanson, « la jeunesse emmerde » qui déjà ?

Pour rejoindre l’évènement du rassemblement contre le racisme et les violences policières : cliquez ici

Vous avez lu cet article jusqu’ici. Il vous a intéressé ?
Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter ci-dessous :

Pour s’engager à la France insoumise dans l’Indre :

Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous :


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 réflexion au sujet de « Châteauroux – le rassemblement contre le racisme rend le RN fou de rage »

Laisser un commentaire