5 DÉCEMBRE À CHÂTEAUROUX – Un mouvement historique et des actions décidées pour les jours prochains

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce 5 décembre 2019 est d’ores et déjà une journée historique dans tout le pays. Les taux de grévistes dans les transports et l’éducation nationale, le nombre de cortège, la détermination populaire : un peu partout, les remontées signalent un mouvement d’une puissance exceptionnelle. À Châteauroux, on n’est pas en reste. 8000 personnes ont battu le pavé dans la ville ce matin selon les organisateurs. Un chiffre exceptionnel.

Un cortège historique

Un cortège d’une telle ampleur n’a pu se former que par la convergence de secteurs très larges de la population. Comme partout, les grévistes de l’éducation nationale étaient présents en nombre, comme les cheminots. Mais la mobilisation dépasse de très loin ces seules professions. Des salariés du privé, des hospitaliers, des précaires étaient aussi là. Nombreux étaient celles et ceux venus avec leur gilet jaune sur le dos. Preuve est fait que la colère du peuple contre Macron et son système qui avait explosé sur les ronds-points il y a un an n’a pas disparu. Elle est au contraire en  train de s’élargir et de prendre une autre forme.

Assemblée générale : grève reconduite 

En témoigne la très combative assemblée générale tenue dans la foulée de la manifestation à la salle Roger Dion. 200 personnes ont rempli cette salle au delà de ces capacités maximales pour décider immédiatement de la suite à donner au mouvement. Déjà, les actions des jours suivants sont programmées. Ce vendredi 6 décembre, un appel est lancé pour se réunir à 10h15 au Boulodrome afin de constituer un comité d’accueil à la ministre Jacqueline Gourault, en visite à Châteauroux. L’AG appelle aussi à la reconduction de la grève au moins jusqu’au samedi 7 décembre. Enfin, les Castelroussins en lutte ont décidé d’élargir leur répertoire d’actions à des blocages d’axes routiers et des barrages filtrants sur les ronds-points des zones commerciales le samedi. Le « 5 à 7 » d’action contre la réforme des retraites, appelé notamment par Châteauroux Citoyen, est en train de prendre forme.

Et si toutes les catégories sociales et tous les modes d’actions sont convoqués, c’est qu’une seule chose est dans toutes les têtes : la victoire. Chacun a bien compris ce qu’il a à perdre avec la retraite à points, uniquement destinée à développer les fonds de pensions privés. Mais au-delà de la retraite, c’est tout un mode de vie fondé sur la solidarité et l’entraide qui est attaqué par le pouvoir. C’est pourquoi la cause déborde la simple question des retraites pour réunir aussi les défenseurs des services publics et du modèle social français. Une bataille est engagée entre le peuple et le président des riches. Châteauroux a l’air bien décidé à y jeter toutes ses forces.

Vous avez lu cet article jusqu’ici. Il vous a plu ?
Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter ci-dessous :


Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire