LE POINÇONNET – «Châteauroux citoyen» fait signer contre la privatisation d’ADP sur le marché

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce dimanche 18 août 2019, des membres du collectif « Châteauroux citoyen » étaient au marché du Poinçonnet pour proposer aux passantes et aux passants de signer la pétition nationale pour que se tienne un référendum contre la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP).

Munis d’une table, de deux ordinateurs portables, d’une tablette et d’une connexion internet, ils proposaient aux citoyens de signer directement sur le site du ministère de l’Intérieur. En quelques heures, ils ont recueilli et enregistré plus d’une vingtaine de signatures (25 très exactement). En réalité, au total, une cinquantaine de personnes souhaitaient apporter leur soutien, mais beaucoup n’avaient pas avec elles leurs papiers d’identité, nécessaires pour remplir le formulaire. Les membres du collectif « Châteauroux citoyen » leur ont donc donné l’adresse du site internet pour que celles et ceux qui souhaitaient signer puissent le faire une fois chez eux.

Les signatures dans l’Indre en hausse

Depuis la fin du mois de juillet, des citoyens engagés – qu’ils soient Gilets jaunes, insoumis ou membres de « Châteauroux citoyen » – parcourent le département de l’Indre pour proposer aux gens d’apporter leur soutien au référendum contre la privatisation d’ADP. Un engagement payant puisque depuis le 31 juillet, le département de l’Indre qui comptait seulement 1 221 signataires en compte aujourd’hui (18 août) 1 509. Une augmentation de 23,6% en seulement 18 jours qui a fait passer le département de l’Indre de la 83e place du classement à la 78e en terme de pourcentage de signataires par rapport au nombre d’inscrits sur les listes électorales.

Tout au long du mois d’août, ces actions se poursuivront sur différents marchés du département. Les citoyennes et citoyens qui le souhaitent peuvent également signer en ligne en suivant le lien ci-dessous. La procédure a été simplifiée alors n’hésitez pas si vous aviez essayé sans succès au début ou si vous ne l’avez pas encore fait. 

Vous avez lu cet article jusqu'ici. Il vous a plu ?
Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter ci-dessous :


Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux à l'aide des boutons ci-dessous :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire