INDRE – La France insoumise soutient les personnels de l’association «Solidarité accueil» (ou «115»)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La France Insoumise de l’Indre soutient pleinement les personnels du 115 dans leur lutte pour plus de dignité et de considération de leur travail social !

Nous les encourageons à refuser et dénoncer le conflit moral dans lequel ils se trouvent face à leur direction et les services de l’État.

Nous dénonçons également, les conditions d’accueil et d’urgence organisées par le conseil départemental de l’Indre qui a la charge des jeunes mineurs isolés.

Or, de plus en plus de jeunes se retrouvent à la rue, mais aussi de familles avec enfants ! Leur seul recours est de faire appel au 115. Mais le peu de place attribué à ces situations, par l’État et le département, tout comme la politique systématique de présomption de majorité pour tous les jeunes migrants, que mène le service social à l’enfance de notre département (ASE 36), les laissent sans solution pendant de longs mois.

Le soin est ensuite laissé aux travailleurs sociaux de leur apprendre qu’ils dormiront dans la rue faute de place, qu’il s’agissent de mineurs ou de familles avec de jeunes enfants !

La France insoumise de l’Indre dénonce enfin l’appel à la délation que les services de l’État effectuent auprès des salariés du 115. Nous remercions les salariés de dénoncer ainsi cet abus de pouvoir indigne de notre république.

Encore une fois, nous soutenons les travailleurs sociaux du 115 dans leur lutte pour le respect d’un accompagnement digne et humain.

Vous avez lu cet article jusqu’ici. Il vous a intéressé ?
Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter ci-dessous :


Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire