CHÂTEAUROUX – Gilets Jaunes, jeunes pour le climat et insoumis se fédèrent dans un comité anti-LBD

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce jeudi 16 mai, plusieurs Gilets Jaunes de l’Indre, jeunes pour le climat et insoumis annoncent leur volonté de se fédérer dans un comité anti-LBD à Châteauroux. En effet, depuis quelques jours, une pétition est lancée pour demander au maire Gil Avérous de revenir sur sa volonté d’armer la police municipale de lanceurs de balles de défense (LBD ou « FlashBall ») et d’armes à feu. Elle a déjà recueilli plus de 1000 signatures. Aujourd’hui, Gilets Jaunes, jeunes pour le climat et insoumis franchissent une nouvelle étape pour décider d’actions communes et exiger une réponse de la mairie, jusqu’ici étrangement silencieuse. Voici le texte de leur appel.

L’appel du comité anti-LBD :

Ce mois de mai, nous avons appris la volonté du maire de Châteauroux Gil Avérous d’équiper la police municipale de notre ville en LBD et armes à feu. Ces armes sont dangereuses parce qu’elles tuent et mutilent. On l’a vu depuis le début du mouvement des gilets jaunes avec les 23 éborgnés qu’ont causé les LBD. La France a même été condamnée par l’ONU à ce sujet et le gouvernement a reconnu qu’il s’agissait d’ « armes de guerre ».

Nous ne pouvons tolérer que de telles armes soient tournées vers les citoyennes et les citoyens de Châteauroux. Nous ne pouvons accepter que les policiers municipaux de notre ville soient équipés d’armes de guerre, puisque c’est de cela qu’il s’agit. Nous pensons que les missions les plus exposées doivent être assumée par les agents de l’Etat, formés et équipés pour les affronter, non par les agents municipaux ; c’est à dire par la police nationale et non la police municipale. Nous pensons plus largement, comme le défenseur des droits et les associations pour les droits humains, que l’usage des LBD devrait être proscrit pour tous les gardiens de la paix.

Nous, gilets jaunes, jeunes pour le climat et insoumis, demandons au maire de Châteauroux Gil Avérous de renoncer à armer les policiers municipaux de LBD et d’armes à feu. Nous décidons de nous fédérer aujourd’hui dans un comité anti-LBD pour décider d’actions communes destinées à mettre la pression sur la mairie jusqu’à ce qu’elle renonce à cette décision. Et parce que ce sujet concerne l’intérêt général, nous proposons que ce comité soit ouvert à tous : militants associatifs, syndicaux, politiques ou citoyens sans engagement de ce type. Toutes celles et ceux qui souhaitent rejoindre ce comité peuvent s’y inscrire en laissant leurs coordonnées au bas de cet appel.

D’ores et déjà, nous appelons celles et ceux qui veulent lutter contre cette question à un rassemblement devant la mairie le mercredi 22 mai à 18h00 à l’occasion du prochain conseil municipal pour pousser les élus à aborder cette question. Une première réunion du comité anti-LBD sera par ailleurs organisée, pour décider d’actions futures, le samedi 25 mai à 14h après la marche pour le climat de 10h, à laquelle nous appelons à participer largement.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 réflexion au sujet de “CHÂTEAUROUX – Gilets Jaunes, jeunes pour le climat et insoumis se fédèrent dans un comité anti-LBD”

  1. La police nationale en charge de la protection des citoyens doit retrouver essentiellement des moyens humains pour assumer ses missions. Quant à la municipale, qu’elle reste dans son rôle, avec les matériels correspondant à ce rôle.

Laisser un commentaire