CHÂTEAUROUX – Mobilisation du 5 février : plusieurs centaines de personnes dans la rue

  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce mardi 5 février était un jour de grève générale dans toute la France. Cette journée de mobilisation était appelée par différentes organisations syndicales, mais aussi par les gilets jaunes. Dans l’Indre, syndicats et gilets jaunes ont ainsi lancé un appel commun pour organiser une manifestation à 10h au départ de la Place de la République. Cet événement fait suite à la participation à Châteauroux des organisations syndicales à l’acte XII samedi dernier (voir notre vidéo ci-dessous).

Si l’initiative de cette journée de grève générale provient des syndicats, le fait qu’elle ait été appuyée par les gilets jaunes s’inscrit, localement, dans la période ouverte par l’écriture d’un communiqué de presse commun entre la FSU, la CGT et les gilets jaunes de l’Indre le 30 janvier dernier (voir ci-dessous, cliquez sur l’image pour agrandir).

communique gj syndicats
Communiqué commun des gilets jaunes et des syndicats. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

De fait, depuis l’annonce de la journée de grève générale et de mobilisation du 5 février, des gilets jaunes, dont la figure emblématique du mouvement Éric Drouet, ont appelé les leurs à participer à cette journée de mobilisation. Cet événement a permis le rapprochement entre syndicats et gilets jaunes dans l’Indre.

Un front populaire en construction

Si, lors de l’acte XII, nous avions pu observer une certaine distance entre les organisation syndicales et les gilets jaunes (puisque les organisations syndicales avaient décidé de manifester regroupées à l’arrière du cortèges), nous avons, à l’inverse, vu ce mardi à un cortège bigarré où gilets jaunes et gilets rouges syndicaux, simples citoyens sans signes distinctifs particuliers et militants avec leurs drapeaux défilaient ensemble derrière un camion sonorisé en chantant des mots d’ordre commun, notamment contre la précarité et pour l’augmentation des salaires.

Souhaitons que la jonction entre forces syndicales et gilets jaunes se poursuive et s’approfondisse et que ce type de cortège s’élargisse, car il était finalement à l’image du «front du peuple» que la France Insoumise et Jean-Luc Mélenchon appellent de ses voeux.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous gratuitement à la Newsletter ci-dessous :


Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous :

  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire