ARGENTON-SUR-CREUSE – La mobilisation pour la gare se renforce

  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 26 janvier à 11h00, le comité de défense de la gare d’Argenton-sur-Creuse avait appelé à une assemblée générale de ses membres pour décider de la suite du mouvement.

Forte de plus de 400 adhérents dans toutes les communes du canton d’Argenton-Éguzon-Val-de-Creuse, des communautés de communes, du département et même de la région Centre-Val-de-Loire, forte de plus de 12 500 signatures de pétitions en faveur de sa gare et des arrêts Intercité Argenton-Paris, le comité de défense réussit à rassembler autour de ses revendications.

Malheureusement, les promesses du délégué interministériel aux transports, le préfet Philizot, ne sont une nouvelle fois pas tenues. Aucune réponse au collectif, aucun rendez-vous mis sur la table. Seulement une réponse faite au député LR Nicolas Forissier n’apportant que peu d’éléments ni même de pistes pour une issue rapide et positive.

Une forte mobilisation pour la gare

Lors de la réunion, l’ambiance du moment et la colère politique remontent. Quelques diatribes contre les élus pourtant très présent, en particier les maires locaux, sont lancés. Des participants démontrent la désorganisation orgnanisée des services publics, constat clair et partagé dans l’ensemble.

Le mépris dont font preuve la SNCF, la ministre Elisabeth Borne et le gouvernement Macron/Philippe pousse les membres à relancer leurs actions… et pas à minima.

Ce sont ni plus ni moins de 5 arrêts forcés de trains qui seront effectués dans les prochaines semaines, avec un arrêt spécial Saint-Valentin le 14 février. Pour chaque arrêt prévu au calendrier, des groupes de plus de 20 personnes s’engagent à les assurer, signe d’une mobilisation forte et organisée pour une action de ce type. Les élus aussi se partagent les arrêts. On sent une vraie envie de défendre la gare et l’accès aux services ferroviaires.

Au bout de 2 heures, les membres se quittent avec la sensation que seule la lutte paie. La lutte continue, le mépris ne fait que renforcer la motivation du comité de défense.

Les prochains arrêts « STOP TRAINS » prévus :
– Le vendredi 1er février à 15h45 devant la gare
– le samedi 9 février à 18h45
– le jeudi 14 février à 15h45 (avec un gros coeur ❤ « J’AIME MA GARE », pour la St Valentin)
– le vendredi 22 février en nocturne à 21h45
– le samedi 2 mars à 15h45

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la Newsletter ci-dessous :


Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous :

  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire