Mélenchon dénonce l’arrestation du gilet jaune Éric Drouet

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce samedi 22 décembre 2018, alors que se tenait l’acte VI de la mobilisation des gilets jaunes, Éric Drouet, administrateur de l’un des groupes Facebook les plus suivis de ce mouvement, a été arrêté à Paris vers 14h15, rue Vignon, dans le quartier de la Madeleine. Il a été placé en garde-à-vue pour « participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations » et « organisation illicite d’une manifestation sur la voie publique ».

Cette arrestation est la suite d’une série de persécutions de l’appareil d’Etat macroniste contre ce médiatique leader des gilets jaunes. En effet, le 7 décembre dernier, le procureur de Paris (nommé par Emmanuel Macron tout juste un mois plus tôt, le 8 novembre) a ouvert une enquête contre lui pour « provocation à la commission d’un crime ou d’un délit et organisation d’une manifestation illicite ». Cela faisait suite à des propos tenus par Éric Drouet la veille sur BFMTV ; il avait alors déclaré que l’objectif de l’acte IV de la mobilisation était d’arriver à l’Élysée.

La France insoumise demande la libération d’Éric Drouet

Si la classe politique a été globalement silencieuse sur cet évènement, on peut toutefois remarquer une exception notable du côté de la France insoumise. En effet, Jean-Luc Mélenchon a très rapidement condamné sur Facebook cette arrestation arbitraire. Dans un post publié à 16h48 sur son mur, il écrit, à propos d’Éric Drouet : « Je ne le connais pas. Mais je demande pourquoi il est en garde à vue ? Il n’a aucune autre dangerosité que ses idées et sa mobilisation. En République, penser différemment du pouvoir est une activité légale. Arrêter des gens sur un soupçon n’est dans la loi que depuis Macron et Belloubet. Il faut relâcher monsieur Drouet vite fait ! »

Jean-Luc Mélenchon n’a pas été le seul responsable de la France insoumise à réagir à cette arrestation arbitraire. En effet, le responsable des campagnes de ce mouvement et candidat aux élections européennes, Manuel Bompard, a déclaré sur Twitter : « Éric Drouet en garde à vue pour avoir appelé à manifester. Ça suffit. Il doit être libéré. » Des réactions claires qui montrent une nouvelle fois que la France insoumise est le mouvement politique le plus proche des gilets jaunes, comme l’a d’ailleurs montré un sondage récent sur le sujet et un autre sur le RIC (référendum d’initiative citoyenne), demandé avec force par les gilets jaunes.

Bref ! À l’heure où certains responsables politiques prennent leurs distances avec ce mouvement ou ont déjà appelé à cesser les manifestations comme le Rassemblement national, les gilets jaunes savent qu’ils peuvent compter sur les insoumis pour porter avec eux la Révolution citoyenne qu’appelle de ses vœux le peuple français tout entier.

 
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la Newsletter ci-dessous :


Vous pouvez également partager cet article sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci-dessous :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire